Nos circuits au Laos


A la carte au Laos


Nos infos au Laos


Nos conseils au Laos





VIENTIANE

Pour afficher la météo complète, cliquez sur l'image
Vientiane
Free Weather Widget
Luang Prabang
Weather Widget
Paksé
Free Weather Widget
Cliquez sur la carte afin de l'agrandir
carte en petit du laos
patchwork de photos

ticket entree sur temple au laos

 Les villes et les monuments

L'ancienne capitale royale Luang Prabang justifierait le voyage à elle seule grâce à ses grands monastères et ses temples bouddhistes, dont certains sont en bois.
Les motifs les plus réputés sont les décorations du Vat Xieng Thong, qui ornent les façades d'éclats de verre incrustés et de fresques or sur fond noir.
Mais n’omettons pas les portes délicatement sculptées du Vat That Luang , les personnages sculptés du Vat Siphoutthabat, les dorures à la feuille d’or du Vat Mai et les flèches étincelantes surmontant les sanctuaires du Vat Chom Si, sur le mont Phousi.
Tout ceci regroupe l'essentiel des trésors architecturaux de la ville qui offrent souvent une jolie vue sur le Mékong.

Les maisons de bois et les anciennes villas coloniales donnent son charme à Vientiane, à défaut d'en faire l'un des grands centres urbains touristiques de l'Asie du Sud-Est.
Le Wat Sisaket, seul temple à avoir survécu aux ravages de 1828 provoqués par les Siamois à Vientiane, est le plus vieux mais aussi l'un des plus intéressants temples du Laos.
Le Wat Ho Phakeo , construit en 1565 par le Roi Setthathirat lorsqu'il déplaça la capitale de Luang Prabang à Vientiane, était à l'origine destiné à accueillir le célèbre Bouddha d'Emeraude (aujourd’hui symbole emblématique de la Thaïlande) qu'il avait rapporté du royaume du Lanna.
Le That Luang est le plus important monument national de Vientiane et l’emblème national du pays.
Au centre de la ville, sur Lane Xang avenue, se dresse Patouxai, monument de béton construit en 1958, et Inspiré de l'Arc de Triomphe de Paris. Il offre une splendide vue panoramique de la ville depuis son sommet.

Autres rendez-vous architecturaux incontournables du pays :

A l'ouest de Luang Prabang, les grottes de Pak Ou, où sont conservées pas moins de 4500 statues de Bouddha.

A l'est, la plaine des Jarres et ses grands vases mégalithiques qui, il y a deux mille ans, auraient servi d'urnes funéraires.

Au sud du pays, le Wat Phou, vestige de la grandeur de la civilisation Khmère.

Partout, les maisons coloniales laissées par les Français.

icone nature avec un globe terrestre et de la verdure

 Les paysages et la nature

Le plus fort symbole du pays reste le Mékong, autour duquel la vie des paysans laos s'organise.

Tantôt transformé en rapides dans le Nord, en chutes spectaculaires dans le sud, rarement calme, très souvent jauni ou rougi par les alluvions qu'il charrie, le Mékong demeure l'un des grands arguments touristiques du pays et fait de plus en plus l'objet d'activités telles que des descentes en slow boat.

Les montagnes du Nord, où vivent des minorités de plus en plus visitées, recèlent de trésors et personne ne peut rester insensible à la majesté des paysages qui ponctue la descente de la rivière Nam Ou reliant, entre autre, Muang La et Luang Prabang.

Nous n’oublierons pas le centre du pays où, dans la région de Vang Vieng, les rizières dessinent le paysage laotien au pied de « pains de sucre » de formation karstique qui rappellent grandement ceux de Guilin, en Chine.

C'est dans la partie sud du fleuve, entre Paksé et Champassak, que le voyageur trouvera toute l’étendue de la douceur et verdoyante nature que prodigue le grand fleuve : les « quatre mille îles » (dont l’ile de Khong ), les chutes de Khon Phapheng et les cultures du plateau des Bolovens sont un enchantement et invitent à un dépaysement empli de sérénité.

Le tout est ponctué de fêtes comme celles qui marquent la naissance du Bouddha ou la « fête des Fusées », qui se déroule en mai et se révèle un rien débridée dans la quête de la mousson.


© 2011-2012 ElophantusVoyages LTD. Tous Droits Réservés. Écrire au webmaster  Plan du site