Nos circuits au Cambodge


A la carte au Cambodge


Nos infos au Cambodge


Nos conseils au Cambodge





SIEM REAP

Pour afficher la météo complète, cliquez sur l'image

Phnom Penh
Free Weather Widget
Siem Reap
Free Weather Widget
Cliquez sur la carte afin de l'agrandir
carte en petit du cambodge
vue d'un etalage de fruit au cambodge

icone de plats khmers

 Une cuisine authentique, simple et originale

Découvrir la cuisine du Cambodge, c’est remonter dans le temps, à l’époque du royaume d’Angkor, berceau de la civilisation khmère.

C’est là que la cuisine cambodgienne a trouvé son identité, a pris son essor.
Rarement écrite, elle a été transmise de mère à fille.

De cette origine ancestrale résulte une cuisine de tradition qui révèle des trésors insoupçonnés: une alliance inimitable de saveurs et de couleurs qui magnifient des ingrédients naturels.

Au cours des siècles, la cuisine khmère s’est enrichie au contact des pays dont elle a subi l’influence.
La Chine lui a apporté la cuisson à la vapeur, l’utilisation du soja et des pâtes.
L’Inde lui a transmis ses currys.
Sans oublier la baguette de pain, héritée du protectorat français, qui se déguste à toute heure.

La cuisine Cambodgienne, qui n’a rien à envier à ses voisins, est un doux compromis entre la passion thaïlandaise pour les piments et l’engouement vietnamien pour les herbes fraîches.
Le sucré, salé, l’amer et l’acide se marient à merveille.

Si les cambodgiens portent beaucoup d’attention aux goûts, ils n’oublient pas les couleurs.
Parce qu’on déguste un plat aussi avec les yeux, les ingrédients qui le composent sont comme la palette d’un peintre.
Piments rouge rutilant, citrons verts vifs, crevettes orangées sur fond blanc coco : si le tableau est coloré et harmonieux, le goût n’en sera que plus subtil …


icone noix de coco

 Aliments de base: riz, soupes et noix de coco

Le riz reste bien sur l’élément nutritif de base au Cambodge et pour agrémenter la majeure partie des plats khmers, on utilise la noix de coco qui est l’un des aliments fondamentaux dans la cuisine khmère.

La noix de coco sombre et fibreuse qu’on trouve en Europe est le noyau d’un fruit beaucoup plus gros, pesant plusieurs kilogrammes.
Ce fruit peut se consommer à différents stades de maturation.
La noix de coco jeune produit une chair laiteuse très tendre et un jus abondant, le jus de coco, qui se consomme frais à la paille.
Le jus de coco est particulièrement recherché pour ses propriétés médicinales (il est réputé pour faire baisser la fièvre.
En mûrissant, la chair s’épaissit et durcit.
Elle est alors râpée pour fournir de la farine de coco, puis pressée pour fournir le lait de coco, utilisé dans les currys, les soupes et la pâtisserie.

Mais il ne peut y avoir de bons et vrais repas khmers sans le samla, une soupe nourrissante préparée de diverses façons:

    icone plat soupe  Samla Kako :
  • Soupe Cambodgienne avec de la papaye, du potiron, des haricots, des légumes en feuilles, des épinards

  • icone plat soupe  Samla Num Banh Chok :
  • Soupe de poisson ,de poulet ou de bœuf, accompagné de citron kaffir et/ou du citronnelle et parsemé de quelques grains de riz.

  • icone soupe machou  Samla machou :
  • Potage de liseron d'eau ou de racines de lotus assaisonné au tamarin, au safran et contenant du hachis de poisson, le tout servi avec de piment frais.

  • icone plat soupe  Samla machou kreung :
  • Potage aigre-doux au tamarin et au safran contenant des petits morceaux de bœuf, de poulet ou de poisson et des légumes, le tout mélangé avec beaucoup d'épices.


icone de specialites cambodgiennes

 Quelques spécialités traditionnelles

    icone plat sapeck  Sapeck d’Or :
  • C’est la brochette la plus connue, faite de filet de porc avec des lamelles de lard et des saucisses chinoises, le tout grillé sur la braise.

  • icone plat amok  Amok:
  • C’est l’un des plats les plus courants. Il s’agit de poulet ou de poisson, cuit dans des feuilles de bananes et cuisiné avec du lait de coco et du curry. Accompagné de riz et parfois servi dans une noix de coco. Excellent.

  • icone plat loc lac  Loc Lac :
  • Du bœuf tendre mariné avec de la farine de maïs, du jus de citron, de l’ail, du vin chinois et servi avec du riz

  • icone plat poulet au curry  Poulet Curry :
  • Morceaux de poulet mélangé à du gingembre, accompagné de fruits sautés, comme les bananes, ou d’ une purée de patate douce au miel et ananas avec bien évidemment du lait de coco.

  • icone plat maon tim  Maon Tim:
  • Poulet farci aux vermicelles et porc haché assaisonné au célèbre poivre de Kampot.

  • icone plat nouilles sautées  Khao Phoun:
  • L’un des plats les plus populaires et aimés des cambodgiens. Des nouilles de riz sauce noix de coco. Un régal !!!

icone dessert à base de coco

 Quelques desserts

Traditionnellement les repas ne comportent pas de dessert et les sucreries sont souvent réservées aux jours de fête ou aux offrandes religieuses.

Mais on trouve cependant des pâtisseries dont les khmers raffolent:

    icone dessert rouleau de riz gluant  Ansamchrouk:
  • Rouleau de riz gluant fourré de viande de porc et de soja.

  • icone rouleau a la banane Ansamchék:
  • Rouleau de riz gluant fourré de bananes mûres.

  • icone boulette riz gluant Akao:
  • Boulettes de pâte de riz gluant et de sucre de palme, cuites à la vapeur.

  • icone du ta pe  Ta Pè:
  • Riz gluant fermenté, et donc alcoolisé, accompagné de noix de coco râpée.

  • icone boulette de coco  Trip Baï:
  • Apprécié dans les campagnes. Il est fait avec du riz gluant mélangé avec du sucre et du lait de la noix de coco

icone logo biere khmer

 Les boissons

Les boissons les plus en faveur, dans les campagne, sont les vins médicinaux traditionnels , le vin du jus de palme et l'alcool blanc de riz (choum).

En ville, les gens préfèrent la bière locale, Angkor Beer, ou des vins étrangers.

Jus de canne, jus de coco, jus d'orange et jus de palme sont très appréciés sur les marchés par la population.



© 2011-2012 ElophantusVoyages LTD. Tous Droits Réservés. Écrire au webmaster  Plan du site